Dans cette rubrique également :

Le bilan neuropsychologique pour l'enfant

En fonction des éléments recueillis à l’entretien, le clinicien propose des tests adaptés à la problématique qui permettent d’évaluer le fonctionnement cognitif de l’enfant (intellectuel,attentionnel, psycho-affectif, socio-cognitif), en fonction de son développement.

 

Le bilan peut tout d'abord mesurer l’efficience globale à l’aide de l’échelle d’intelligence de Wechsler (WISC V). Si certaines fragilités sont observées durant le bilan intellectuel, des épreuves standardisées spécifiques pourront être proposées telles que la NEPSY II, le TEA-ch, la TAP afin de comprendre le plus finement possible le fonctionnement cognitif de l’enfant.

 

Les apports du bilan neuropsychologique sont nombreux. Au-delà de la meilleure connaissance du fonctionnement de l’enfant et du diagnostic qui peut être porté, des propositions sont apportées concernant la possibilité d’aménagements scolaires afin de soutenir l’enfant dans ses apprentissages (projet personnalisé de scolarisation : tiers temps supplémentaire, photocopies, aménagement des évaluations, auxiliaire de vie scolaire, éléments nécessaires au dossier MDPH).

 

De même, des recommandations sont apportées afin de permettre la mise en place de rééducations pertinentes en fonction des besoins de l’enfant (avec ses axes de prises en charge).

 

Les retards d'apprentissage s'accumulent et se rattrapent difficilement. Les prises en charge offrent un pronostic d'autant meilleur qu'elles interviennent tôt et sont bien ciblées, d'où l'importance d'un diagnostic précoce et fiable, conforme à l'état actuel des connaissances scientifiques et de la médecine.

© 2015 par Aloïs Pôle Enfant